Page d'archive 5

Cadeau

 

 

… Je ne lui avais pas dit que je l’amènerais souper au resto pour fêter son anniversaire j’ai laissé planer le doute toute la semaine, certes nous en avons parlé, je voulais l’amener en bicycle sur les poignées dans une cantine minus mais sans plus je le disais en farce tout en gardant mes intentions secrètes.

Donc dis-je! quand elle est partie,  j’ai été prendre ma douche,  me suis rasé, me suis mis sur mon 35  « pas 36 parce que je n’ai pas revêtu mon habit de noce » ( une fois ça suffit)…. et j’ai attendu son retour.

Quand elle arriva, je lui aidai à sortir les sacs mais elle remarqua mon accoutrement et me demanda où j’allais… fringuer de la sorte, je lui répondit que j’avais été invité à une soirée mais sans rallonger… tout de suite après…  cela s’est gâter, mon copain appela pour me dire que j’avais gagné à la taverne où nous allions prendre une bière à l’occasion. Je n’étais pas sûr de son affirmation moi qui ne gagnes jamais rien, et il dit de me passer ma moitié car il voulait lui souhaiter sa fête.

Là,  le malotru lui annonça que nous allions souper. Il venait de vendre la mèche le corniaud!!!  Bon prince je lui dit que nous allions au resto sans toutefois lui révéler où, mais qu’avant je désirais aller à la Taverne pour vérifier les allégations de mon corniaud, une fois arrivé,  l’hôtesse me traite de veinard et nous invite à l’intérieur voulant connaître mon épouse adorée (qui semblait sceptique!!!)…

Je lui commandais un verre de vin tandis que je demandais ma traditionnelle cuvée, une bonne bière légère bien fraîche. Elle n’avait pas manger et elle but son verre de vin assez rapidement, le temps passa…  puis vint l’heure où nous partions car mes réservations au resto était pour 19.15 heures.

Conduits à nos tables,  ma chère épouse prit un apéritif, un cinzano moitié-moitié sur glace,  je pris une autre bière légère puis le service s’accéléra, la serveuse vint prendre nos commandes et la bouteille de vin fut rapidement servi… là ma douce se sentit oppressée et bût  son cinzano un peu plus rapidement… puis goûta le vin avant de l’accepter…  l’alcool faisait lentement son chemin.

Le repas était composé d’une entrée,  biscuits farcis au saumon…  suivi d’un potage crème de maïs pour moi quel délice pour les papilles…  suivi d’un plat d’asperges prosciutto pour elle et pour moi d’un velouté aux escargots dans une sauce dont je ne me rappelle même plus le nom!!!  (soit-dit en passant le resto 4 étoiles et tout était délicieux)…

Pendant tout ce temps, elle dégustait son vin goulument, je l’observais perplexe car elle devenait plus volubile à chaque lampée. Fut suivi du potage un glacé aux fruit exotiques et du repas principal pour elle un mignon de veau et son ris et pour moi une volaille dans sa sauce bleue, on nous apporta au dessert un gâteau au fromage accompagné de fruits frais et d’un coulis aux fraises, c’est là que je lui ai enlevé son verre de vin.  Malgré le bon café qui en suivit.

Suite à l’addition fallait bien quitter les lieux …

Là ça s’est un peu compliqué, en se levant ma chère et tendre perdit son équilibre et je dus la supporter jusqu’au véhicule…  elle était complètement ivre!!! Évidemment je n’ai pas abusé de la situation « lol » et nous nous sommes rapidement dirigés à la maison. En entrant elle faillit tomber dans les escaliers et l’ai conduite directement à la chambre avec son compagnon…-une chaudière au cas où-…  je la perdis  en 5 minutes et ne la revis que le matin pleine de promesses et moi un peu barbant lui offrant un autre verre de ce délicieux nectar divin hihi

Quelle belle aventure !!!

Malgré tout cela une belle fête et un souper mémorable.

Maudit que la vie est belle somme toute.

Le récit de son soixantième et de ses péripéties.

Moi je recommencerais je ne peux toutefois le garantir pour elle…

 

 

Merci

Hebergeur d'image

                                   Toile de  Danielle Hollender

 

 

 

 

 

Une folle envie …

Hebergeur d'image

… de vivre comme je veux, j’espère que ceux qui passeront comprendront… j’ai des tas de choses à raconter… que ce soit ma vie ou celle des autres je crois que nous avons tous plus ou moins les mêmes joies et tristesses… que l’on vive ici ou ailleurs, il y a des personnes que je connais dont la santé n’est pas vraiment au mieux, d’autres vivent des drames, certaines ignorent si elles seront là demain…

Personne n’est à l’abri, j’aime les personnes que j’ai rencontré sur facebook mais j’aime le monde des blogs, j’ai tant de souvenirs que je vais les écrire, je vous zaime fort.

 

Hebergeur d'image

…Confiance…

 

     C’est au mois de juillet que nous avons eu internet… génial, çà permet de penser à autre chose et je dois dire que çà m’a beaucoup aidé et me rends toujours autant de services,  même s’il est un peu fatigué le pauvre il a vécu beaucoup de galères lui aussi…  mon ordi est une partie de moi je lui confie tout et parfois trop il n’arrive plus à gérer… alors j’imagine qu’il a été dépassé depuis août lorsque j’ai fait connaissance avec des personnes virtuelles !!!

 

02/08

« Un petit bonjour en passant, et merci de m’accepter comme ami, si tu me permets de commenter, l’amitié c’est quand justement on ne sait plus, un ami sera à ton écoute, il te comprendra sans te juger, t’encouragera dans les difficultés, et t’apportera du courage dans l’adversité, un ami c’est quelqu’un qui t’apprécie pour ce que tu es et ce que tu deviens, quelqu’un sur qui tu peux compter. Prends confiance, donnes-toi du temps et souris à la vie.

Un petit cousin éloigné, à la prochaine… »

 03/08
Je suis touchée par ce que tu écris mais il me faudra du temps pour me refaire des amis, j’ai été déçue de celle que je croyais mon amie pendant ces quatorze années et j’ai encore mal… çà fait 8 mois qu’elle ne me parle plus… c’est une longue histoire, enfin je m’y ferais bien un jour. Tu es la première personne à m’écrire sur ce sujet çà me fait quelque chose… 

04/08

« J’ai vécu quelque chose qui ressemblait à toi, une trahison faite par un ami, et j’en conviens que c’est très difficile car j’ai mis également non pas quelques mois mais quelques années à m’en remettre et ce ne fut pas le seul, je pourrais aussi te compter des histoires qui me touchent encore, j’ai appris une chose dans ma vie « AIMER FAIT MAL » et j’ai aussi appris que ne pas aimer fais encore plus mal, j’ai choisi de vivre, car malgré la douleur et la peine … çà vaut la peine d’aimer…  c’est une raison d’être de l’être humain et aussi curieux que cela puisse paraître, cela m’a renforcé, m’a ouvert des horizons plus vastes et plus beaux que ceux que je connaissais, cela m’a apporté aussi la sérénité…

Si tu as le goût nous pouvons en rediscuter car je ressens chez toi, une volonté de régler ce différend,

Je suis là…pour te lire et te répondre… j’ai tout mon temps… »

 

 

J’ignore pour quelle raison je lui ai fait confiance sans le connaitre,

Je finis par lui écrire, je pensais avoir fini de pleurer, je me trompais…

Hebergeur d'image

 

Amitié perdue (Fin)

***

Je laisse la place à l’homme qui attend dans sa voiture…  ce n’est qu’un copain tu me l’a souvent répété…

***

J’aurai aimé que tu me dises que ce gars-là  était avec toi…  à tes côtés…  dans ta vie…  je le savais je le voyais mais j’aurai voulu que tu me le dises c’est çà être des amies…  Sais-tu au moins que si tu me l’avais confié çà n’aurait rien changer!!! je serais restée à tes côtés !!! Tu ne me connaissais pas assez ou alors nous n’avions pas la même définition de l’Amitié !

 

Cette dernière phrase me hante :  » Écoutes moi, il faut que tu fasses un choix….. »

Choisir ? On choisit un fruit, une robe, un bijoux… mais je ne peux pas choisir entre toi et lui …  je n’ai pas à prendre partie pour l’un ou pour l’autre !!! c’est  votre vie ! on peut en parler, donner son avis, réconforter !… mais pas dire : « Oui tu as raison, je ne veux plus le voir il t’a laissé tomber, Oui je ne lui parlerais plus car c’est une honte de t’avoir abandonné, Oui ne t’inquiètes pas je reste ton amie et lui sera désormais mon ennemi……. »

Bientôt quatre ans … je pense que tu es heureuse car il est toujours là… « le gars qui t’attendait dans sa voiture »…

 

***

Parfois tu me manques encore….

Quinze ans d’amitié ne s’effacent pas d’un coup de baguette magique…

 

L’Amitié …. je ne sais plus vraiment ce que c’est …

et toi tu le sais ?

Toi qui me lis,tu sais ce que c’est d’avoir un ami ???

 

 

 

 

 

Amitié perdue (6)

… Si tu le trompes je comprends pas pourquoi tu m’as rien dit ! Je suis ton amie non ?

Les beaux jours nous permettent de nous voir assez souvent, tu te sens un peu mieux, tu as des visites pour tes yeux et à ce sujet  tout va bien et j’en suis heureuse… un après midi tu passes à la maison on boit un verre dehors … tu me demandes ce que j’en pense, le fait qu’il t’ait abandonné avec tes enfants et qu’il ne vient que pour récupérer des choses qu’il a besoin…et surtout quand tu n’es pas là…

« Perso il est chez lui je vois pas le problème ! » Le seul truc qui me chagrine c’est que tu as quelqu’un qui vient chez toi et tu me réponds que Non… je ne suis pas neuneu à ce point pour voir qu’il y a une voiture noire tous les jours !!!

Le hasard veut que je tombe sur lui un matin où j’avais envie de passer 2 secondes prendre de tes nouvelles et filer vite après pour préparer le repas… Oupsss! Le gars fait demi-tour avec sa voiture et part….. Je m’excuse je voulais pas déranger je fais que passer … Alors là tu me demandes de m’asseoir :

 » Écoutes moi, il faut que tu fasses un choix çà ne peut pas durer comme çà, je veux savoir du quel côté tu es… je sais que vous vous voyez avec G.  et je suis pas d’accord  !!!  (mes yeux sont grands ouverts).

 

…..

Amitié perdue (5)


… seulement être là, réconforter son amie c’est çà pour moi « l’amitié » … oui je me répète mais j’en ai besoin… Après avoir fait mes courses je m’arrête pour qu’il m’offre un caf loll il adore le café et moi aussi, je suis bien accueillie chez lui un deux pièces, tout simple il a un tout petit chat qu’il a récupéré c’est un bébé qui fait des bêtises … un regard un sourire il rigole et dit : t’as pas compris ? et moi bête et innocente bah! non!
ELLE me trompe … (silence interminable) …
« Si c’est une blague elle est pas drôle… tu déconnes ou quoi ? »
J’ai jamais pensé à çà, n’importe quoi elle me l’aurait confier je suis son amie on se dit tout!!! enfin je croyais … ce qui fait le plus mal c’est que c’était la stricte vérité et que j’en prenais plein la figure en l’écoutant me parler il avait sa voix cassée.

Un homme ne pleure jamais moi je dis que c’est faux j’avais la preuve sous mes yeux… il était temps que je rentre, on s’est dit qu’on gardait le contact…

Amitié perdue (4)

Je réfléchis, çà m’arrive parfois, tout ce que tu me racontes, toi le vilain qui a quitté ta compagne, c’est bizarre que je n’ai pas la même version qu’elle… je ne suis pas là pour juger qui que ce soit mais pour moi la définition de l’amitié c’est se dire la vérité, ne rien se cacher … à moins que je me trompe !

…. La vie continue chacun reprends ses activités chacun de son côté…

***

Toi mon amie, abandonnée, je vais te voir pour prendre de tes nouvelles… tes yeux comment vont-ils ? et toi comment tu vas ?… Tu m’accueilles comme d’habitude on boit un café et on parle, tu me dis que tu es triste… il t’a quitté tu as les larmes aux yeux… Mais as-tu fait ou dit quelque chose qui aurait déclenché « la guerre » entre vous ? tu me réponds NON !!!

Depuis plusieurs jours je vois une voiture noire chez toi … ma maison est à côté de la tienne et en ouvrant les fenêtres j’aime regarder le temps qu’il va faire (chouette il va faire chaud)… tiens elle a du monde çà va lui changer les idées c’est cool ….

Amitié perdue (3)

…. tous tes ami(e)s sont choqués, surtout tes parents et ta famille est ébranlée… un couple comme le vôtre ne pouvait pas être détruit comme çà sans raison !!!!

Tu me connais je suis allée le voir car lui aussi c’est mon ami … seulement ce jour-là il n’est pas là …
Quelques jours plus tard, il vient à la maison… il sait en me regardant que je vais lui parler comme je parle à mon frère… « alors c’est quoi ce délire ????? » NON ! je ne veux pas savoir votre histoire mais seulement être là si tu as besoin, seulement être là… pour elle et pour toi…on boit un caf et tu me parles…je t’écoute je suis sans voix … pourtant pas surprise …

Tu ne l’aimes plus…. c’est clair

Amitié perdue (2)

… Les jours ont passé… on s’est vu souvent pour pleurer et pour parler surtout de tes yeux … tu parlais durement à tout le monde, parfois tu t’excusais car la douleur te faisait dire des mots que tu ne pensais pas … … au mois d’août comme chaque fois que l’on partait voir la famille de mon chéri on se faisait un petit bisous pour se dire qu’on ne s’oublie pas et …. : bonne route tu me disais avec ton ami et tes enfants… … fin août le 27 précisément, je suis passée te voir à notre retour……..!!!!!!!!!!! … et tu me dis : il est parti …. je te regarde … j’ai pas compris ou plutôt j’ai mal compris!!! …. tu me répètes : il est parti et tu te mets à pleurer…… je me souviens de tes pleurs dans mes bras et de mes larmes aussi car je ne peux supporter te voir pleurer tu es comme une sœur et te voir malheureuse me fait énormément de peine …. J’y comprends rien ! tu me dis : il a disjoncté, je sais pas, il m’a dit « je ne t’aime plus je pars »……. je pars! les enfants ont été choqué et je comprends leur désarroi… ! Ma famille est sans voix lorsque je leur dis …

Amitié perdue (1)

…çà fait des jours que j’ai mon cerveau qui cogite non-stop, plein de choses reviennent à mon esprit je sature et je n’arrive pas à évacuer, avant tu étais là on parlait, on se confiait et là après toutes ces années !… Plus rien. …Tu te souviens comme on a pu rire et aussi pleurer, tu me donnais des conseils et je te donnais mes idées, on s’aidait moralement dès que çà n’allait pas ou même quand çà allait…et puis, plus rien. Il y a plusieurs mois déjà, tu as subi une lourde intervention pour ta myopie c’était ton rêve de voir… de ne plus mettre de lunettes ni de lentilles… Quel bonheur ! J’étais heureuse pour toi tu allais pouvoir réaliser ton rêve …Voir, regarder sans contrainte. … Tu n’aurais pas dû souffrir autant çà n’était pas prévu et pourtant sur 99% de réussite ……… il a fallu que tu fasses partie des 1% qui allait crier de douleur… hurler… à en crever, … aller-retour tous les jours à l’hôpital, avec le père de tes enfants, pour des contrôles… tu es restée enfermer dans le noir pendant 3 mois … Trois mois de noir complet volets fermés, ton ami était là sans pouvoir t’aider … te prendre ta douleur pour te soulager… il t’écoutait pleurer … Il écoutait tes reproches … il savait que tu souffrais mais toi tu ne comprenait pas car tu avais trop mal et tu voyais tout en noir. Le noir signifie beaucoup de choses …


123456


Mesgrossescouches |
Winner's Team |
Lazinguerie2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Koumac2014
| Stéphanie & Thomas
| Lafarigoule